7 000 km de marche ( exclusivement !) de Tallinn à Lisbonne

L’Europe des petits pas, c’est la première traversée de l’Europe, réalisée entièrement à pied. A l'heure où le progrès technique et la démocratisation des transports ont rendu les endroits les plus reculés du globe accessibles en un rien de temps, nous voulons prendre le temps du voyage, en faisant le choix de fouler l'Europe à petits pas, n'empruntant ni voiture, ni transports en commun. 

 

Nous avons choisi cet itinéraire car il forme la grande diagonale européenne, entre les deux points les plus extremes de l'Europe : de l'extreme nord est (Tallin) à l'extreme sud ouest (Lisbonne).

 

Le parcours emprunte 12 pays du vieux continent, sur une distance d'environ 7 000 km. Une partie du trajet sera conduite sur les sentiers européens de grande randonnée ou sur les euro-vélo-routes.  La durée prévue du périple est de 12 mois, de juin 2013 à juin 2014. 

A la découverte d'un autre visage de l'Europe.....

 

Notre ambition est de nous inscrire dans un projet vecteur de sens, qui s'articule autour de deux  axes : témoigner de manière originale du sentiment et de l'identité européenne et promouvoir la pratique de la randonnée pédestre.

 

Notre projet n’est donc pas seulement celui de deux sportifs à la recherche d’aventures mais également celui d’une génération Erasmus qui se reconnait dans le projet européen dont elle a vu les bienfaits. Loin du stéréotype de l’Union européenne technocratique et éloignée des citoyens, nous voulons témoigner d’une autre facette : une Europe qui rapproche les nations en plaçant les peuples au centre de sa vision, une Europe qui s’enrichit des différences, une Europe qui se construit sur le désir de vivre ensemble et de partager un avenir commun.

 

La marche permet d'aborder le territoire sous une autre perspective, la linéarité du cheminement redonne sa place aux campagnes, la lenteur de la progression laisse le temps de la contemplation et de la rencontre.

Nous entendons ainsi montrer une europe plus authentique,  révélant ce que nous partageons, ce qui parfois fait aussi nos différences, bref de l’identité européenne dans sa richesse et sa diversité. Pour capter ce sentiment, nous avons emporté dans nos sacs à dos un carnet et un crayon pour relater nos aventures sur notre blog, mais aussi une caméra. 

 

L'objectif de cette aventure est donc également de vous donner à voir cet autre visage de l'Europe, au fil de notre cheminement, par les écrits, la parole et les images.  

 


Dans les « petits pas » de Jean Monnet

 

L’ « Europe des petits pas » est à l’origine une expression décrivant la philosophie des pères fondateurs, notamment celle de Jean Monnet : l’Europe ne se décrétera pas d’un bloc, mais se construira lentement et par avancées progressives.  

 


 

A l’heure où le projet européen est ébranlé dans ses fondations, notre projet vise à traduire sous un jour original, au fil des pas et des rencontres que l’Europe existe bien comme réalité culturelle et territoriale : la preuve, on peut la traverser à pied !











... et concrètement, comment ca se passe?

Si nous n'emportons que le strict nécessaire (tentes, duvets, réchaud...), nous embarquons aussi une caméra et un appareil photo, nécessaire à la réalisation de notre projet et "boite à souvenir" de ce périple. 

 

Les marcheurs savent que le bonheur souvent fugace de l'usage du matériel emporté se paie à ahaner de longues heures sous le poids de son bahut. Aussi, la préparation est précédée de longues heures à mûrir et sous-peser chaque choix, méticuleusement consigné sur une liste de matériel (à laquelle les marcheurs vouent une passion qui confine parfois au fétichisme). Nous ne nous dérogeons pas à la règle et publions ici le produit de nos interminables tergiversations. Puissent certains y trouver matière pour les aider dans leurs choix matériels, les autres pourront peut-être déceler dans ces longues énumérations quelque invitation au voyage. 

 

Nous serons ainsi complètement autonomes, meme si l'un des intérets centraux est de faire avancer ce voyage par les rencontres. Nous nous appuierons sur la communauté des "couchsurfers" dont nous faisons partie et solliciterons l'accueil chez l'habitant (un bout de terrain, une grange etc...) . Ne souhaitant pas néanmoins avoir à "forcer" l'hospitalité, nous conduisons ce périple avec un minimum de provisions financières pour pouvoir le cas échéant bénéficier du confort d'un hotel ou d'un camping. 

 

Pour le reste, nous vous invitons à nous suivre "chemin faisant" sur l'onglet actualités de notre site.


OTHER LANGUAGES

...ON AVANCE !

 

 

Depuis notre départ, nous avons marché