Petit guide de Couchsurfing pour Backpackers

Le Couchsurfing, c'est une communauté d'hospitalité qui rassemble 6 millions de personnes aux quatre coins du monde. C'est un réseau fantastique pour les backpackers, ces voyageurs en sac à dos, au budget serré et pour tous ceux qui font passer la chaleur des rencontres avant le confort du matelas! Voici quelques conseils pour bien débuter.

Le Couchsurfing, qu'est-ce que c'est?

Le principe du Couchsurfing est simple: une fois inscrits sur le site, vous pouvez consulter le profil des différents membres et leur adresser une couchrequest ( i.e. une demande d'hébergement), généralement pour quelques jours. Ceux-ci sont libres d'accepter ou non votre demande. L'hospitalité est offerte, il n'y a jamais d'échange monétaire, c'est la clé de voûte de ce réseau.

 

Si vous avez cette chance, un membre vous ouvrira son canapé (couchsurfing signifie "surf sur canapé"), voir une chambre et un bon repas si vous êtes chanceux. Voilà tout, il n'y a rien de plus facile. En pratique et après quelques mois d'expériences, il y a quand même quelques petits trucs à suivre pour s'assurer de vivre un séjour réussi!

Les 6 commandements du bon surfer

1 - Présentez vous sous votre meilleur profil!

La première étape et la plus délicate est évidemment de trouver un hôte prêt à vous accueillir. Lorsque l'on accueille en Couchsurfing, on se demande toujours un peu si celui ou celle que l'on reçoit n'est pas un dangereuse criminel! Il est donc essentiel de créer la confiance d'emblée.

Renseignez le plus précisément possible votre profil public et ajoutez-y des photos. Ensuite, au fur et à mesure de votre expérience, des commentaires laissés par vos hôtes ou surfeurs précédents, viendront attester (ou pas!) de votre bonne conduite.

 

Il faut ensuite soigner sa demande d'hébergement, la personnaliser en fonction du profil du membre , être clair sur la durée du séjour et bien expliquer ce que vous cherchez à faire chez lui. Par exemple, nous joignons toujours le lien du site web et de notre page facebook, pour que les hôtes potentiels puissent mieux comprendre ce qui nous amène chez eux.

 

2 - Allez donc voir les nouveaux venus!

On ne vous le cache pas il n'est parfois pas simple de trouver un hôte, surtout dans les grandes villes, très touristiques, dans lesquelles les membres sont assaillis de demandes...

Tout le monde a tendance à cibler les membres expérimentés, ayant de nombreuses références, mais qui du coup sont souvent saturés. Nous vous conseillons donc de vous tourner vers les profils plus récents n'ayant peu ou pas d'expérience. Croyez-nous, quelqu'un qui prend la peine de vous ouvrir sa porte est rarement quelqu'un de mauvais.... Et puis, il faut bien commencer un jour!

 

Dans les grandes villes, allez demander dans les petits villages alentours: un peu de route en plus vaut bien un bel accueil!

 

3 - Amenez un petit cadeau!

Dans le couchsurfing, il n'y a jamais d'argent. Mais cela n'empêche pas d'amener un petit cadeau, de payer un verre, ou de cuisiner un repas. Le don et le contredon sont le ciment essentiel des relations sociales, n'est-ce pas Marcel* ?! Et en plus, c'est vraiment pas grand chose en rapport de l'accueil que vous recevrez en général.

 

4 - laissez vous guider, c'est l'hôte qui donne le tempo!

Tous les surfeurs n'ont pas la même vision de l'accueil. Certains (plutôt rares) ont une vision fonctionnelle de CS: j'offre juste le gite, dans la perspective de surfer plus tard... Mais pour la plupart des hôtes c'est la rencontre qui est le principal moteur. Attendez-vous donc à partager les repas, à vous faire guider dans une visite de leur région, à aller boire un verre ensemble!

 

Le couchsurfing ce n'est donc pas un hôtel gratuit, c'est aussi de la rencontre. Il est important de s'adapter à la manière de recevoir de votre hôte et de bien se conformer aux "règles" de la maison.

Pour cela, consultez attentivement leur profil n'hésitez pas a poser des questions afin d'éviter les incompréhensions.

 

5 - Prenez 5 minutes pour laisser une référence !

Ca y est, vous avez quitté votre hôte avec la promesse de vous revoir?! Prenez 5 minutes et laissez lui une référence sur le site. Celle-ci permet d'apprécier le caractère positif ou négatif de votre expérience et de la décrire en 2 lignes, afin que les futurs surfeurs comprennent mieux à quel type de personne, ils ont à faire... Vous contribuer ainsi à consolider ce "réseau de confiance" qu'est CS.

 

Si vous regardez les références négatives sont statistiquement très rare. Un conseil donc: si un surfer avec même une référence négative se présente à vous, regardez-y à deux fois..

 

6 - Rendez la pareille!

On ne peut voyager couchsurfing que s'il y a des gens pour accueillir. Même si rien n'y oblige sur le site, pensez à rendre la pareille en accueillant à votre tour quelques surfeurs. Pour notre part nous commençons a avoir une sacrée "dette" envers la communauté! Mais promis, nous nous rattraperons à notre retour en France!

 

 


Notre expérience de Couchsurfers

Récemment inscrits, nous n'avions accueilli avant notre départ que quelques personnes. Nous ne pensions pas trop avoir recours à CS pour cette traversée de l'Europe. Julia était même un peu dubitative, pour ne pas dire franchement sceptique.

 

Mais nos premières expériences nous ont conquis et depuis 6 mois, nous avons enchainé les rencontres exceptionnelles. Il n'y a pas que des étudiants sur CS, il y a des familles, des retraités, des jeunes actifs. Bref, une multitude de rencontres extraordinaires, dont nous aimons bien faire l'inventaire pour passer le temps, sur les chemins....

 

Bon, pour autant, n'allez pas croire que nous passions toutes nos nuits en couchsurfing. Déjà, il n'y a pas de surfers dans tous les villages et ensuite cela impose une planification très rigoureuse du parcours au moins une semaine à l'avance. Nous passons donc aussi nos nuits dans des hôtels bon marché ou bien sous notre tente. Et il y a enfin le hasard quotidien des rencontres qui nous amène à dormir dans des endroits parfois improbables....

 

 

 

*Marcel Mauss est un sociologue qui a étudié la place du don dans les sociétés primitives. Il a montré que les dons et contre-dons créent un état de dépendance qui autorise la recréation permanente du lien social. Balaise, ce Marcel! Pour en savoir plus: http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Essai_sur_le_don


Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Enora (ecole de cherveux) (mercredi, 11 décembre 2013 08:56)

    Bonjour,
    Est ce que le paysage est joli en Italie.
    Bon courage.
    A bientôt.

  • #2

    Hélène (dimanche, 15 décembre 2013 11:23)

    Bonjour à tous les deux,
    Je me régale de lire vos articles si bien écrits et espère vous revoir lors de votre passage à Montpellier ! Je me doute que Matthieu viendra saluer les anciens collègues :)
    Bon courage pour la traversée des Alpes !!

  • #3

    maxime hipeau (samedi, 21 décembre 2013 08:31)

    bonjour a tout les deux .
    allez-vous bien ?
    fait -il beau la ou vous etes ?
    bonne chance pour la traversée des Alpes
    maxime

  • #4

    Ami Gilbert d'Ahuy (mardi, 11 février 2014 18:50)

    L'équipement et le poids du sac à dos font partie de longues expériences de chacun, sur de très grands chemins. J'ai mis beaucoup de temps à me débarrasser du superflu, car, plus le sac est léger, plus la marche devient douce et légère...j'ai découvert un peu trop tard le sur-sac de couchage qui a remplacé la tente, mais en couple, c'est moins le problème, et je rêve encore de mes nuits à la belle étoile, là-bas vers Tolède, sur le Chemin du Levant.
    Gilbert

  • #5

    Ami Gilbert d'Ahuy (mardi, 11 février 2014 19:29)

    Dommage que je n'ai pas connu plus tôt ce couchsurfing plus tôt,
    car c'est ce qui a arrêté mes grands voyages, financièrement, il
    faut pouvoir suivre et malheureusement, les années sont aussi passées...
    Gilbert

  • #6

    Randonautes (mercredi, 30 avril 2014 18:01)

    Grace à vos carnets de route, le détail de vos équipements, de vos billets d'humeur, nous avons l'agréable impression de faire partie de votre voyage.
    Merci pour ce partage sur le couchsurfing.

OTHER LANGUAGES

...ON AVANCE !

 

 

Depuis notre départ, nous avons marché