Carnet de voyage #16 - Petit éloge de la marche au long cours

 

Quelle idée saugrenue que de marcher au long cours! On avance à une allure d'escargots, on se casse les pieds et le dos et on se prend régulièrement des hallebardes en pleine figure! Pourtant après près de 3000 km parcourus, la lassitude ne nous a pas gagnés, et nous n'avons rien perdu de notre enthousiasme pour le voyage à pied.

 

Le tourisme à contrepied

Julia apprend a cuisiner les spécialités slovènes!
Julia apprend a cuisiner les spécialités slovènes!

Lorsque l'on marche à pied, on rate l'essentiel. Nos petits pas, qui n'ont d'autre cap qu'un approximatif azimut, nous laissent généralement à l'écart des places touristiques, les "Sightseeings", comme disent nos amis anglo-saxons.

 

Car en effet, le tourisme, c'est bien souvent se ballader muni de son guide type routard, lonely planet ou autre pour ne voir d'un pays que la substantifique moelle, le meilleur du meilleur, sélectionné pour nous par d'autres. Une fois que l'on a coché les cases de la check-list des "incontournables", on peut rentrer chez soi, l'âme en paix et dire:

"Ça y est, j'ai FAIT la Slovénie !" [vous pouvez remplacer par le pays de votre choix].

 

Nous n'avons rien en soi contre le tourisme, si ce n'est la conviction que celui qui n'a vu de la France que les champs Élysée, la Tour Eiffel et le Louvre, en aura peut-être vu le plus grand, mais n'aura sûrement pas saisi grand chose de l'âme du pays.

 

Marcher c'est ainsi une sorte d'anti-tourisme, consistant à rater l'essentiel pour accéder au reste. C'est partager pour quelques heures ou quelques jours, la vie quotidienne des gens et des familles que nous croisons, autour d'un repas, d'un verre de vin, dans la paresse d'un dimanche après midi. C'est traverser les villes moyennes sans charmes et parfois désertes. C'est s'arrêter dans le bistrot enfumé du coin, se nourrir de son ambiance et parler avec les vieux du village. C'est dormir dans les fermes et se réveiller avec le chant du coq. C'est arpenter les petites routes de campagne et les chemins forestiers, guidés par le hasard des sinuosités du paysage.

 

Dans les collines dépeuplées de Slovénie et d'ailleurs, les chiens aboient à notre passage et leurs maîtres nous interrogent : "d'où venez vous? Où allez vous?". Puis souvent nous disent : "jamais je n'aurais pensé qu'un étranger viendrait un jour par ici!".

 

Marcher au long court permet de découvrir le pays réel, sans fard, et tant pis si cela écorne parfois la carte postale! Et si par hasard on se tombe sur un des petits joyaux de la région (comme la sublime ville de Koszeg en Hongrie), on n'en ressent alors que mieux la magie.

 

 

Les nouveaux arpenteurs

sur les cretes des alpes juliennes
sur les cretes des alpes juliennes

 

Voyager en marchant c'est aussi se payer le luxe de la lenteur. Face à la perpétuelle accélération du monde qui transforme nos existences en courses contre la montre et les territoires en anamorphoses, la marche permet de se réapproprier le temps et l'espace en (re)mettant tout au diapason de la plus ancienne unité de mesure: le pas.

 

Nietzsche philosophait en se baladant [1] et ce sont les petits pas des arpenteurs égyptiens, les bematistes, entre Alexandrie et Syène qui ont permis à Erathostene de calculer la circonférence de la terre [2].

Il y a là les deux ambitions du marcheur au long cours: prendre la mesure de soi et du monde.

 

Car c'est vrai, nos longues journées nous laissent le temps de la réflexion. On nous demande souvent si l'on ne s'ennuie pas. A vrai dire, pas du tout! Cette aventure nous donne l'infini privilège  du vagabondage de l'esprit : laisser à nos pensées et impressions le temps nécessaire à leur maturation. Et si jamais nous avons le sentiment d'avoir fini de faire le tour de la question, les podcasts d'"allo la planète", la musique et les livres audios agrémentent toujours le lent défilé des paysages. La marche fait le long apprentissage de la patience et de la détermination, vertus qui font avancer bien davantage que beaucoup d'agitations.

 

Marcher permet enfin de prendre la mesure de l'espace, un peu comme les arpenteurs d'antan. C'est là qu'est, pour être honnête, la petite vanité notre entreprise : vouloir nous mettre seuls, petits bipèdes que nous sommes,  à la mesure de l'immensité d'un continent.

 

Mais le voyage à pied nous permet au passage de saisir et ressentir chaque repli de la topographie et, avec eux, l'incroyable nuancier des cultures et des climats. Après 3 semaines dans les collines boisées de Slovénie, nous avons atteint les crêtes des Alpes juliennes. Sous nos yeux un tout autre paysage, résolument méditerranéen, s'est subitement ouvert: des grandes formations karstiques en contrebas desquelles on voit s'épanouir les premiers oliviers. Et c'est déjà une autre Europe !

 

Allez encore quelques millions de petits pas.... :-)

 

1] Nietzsche disait qu'il faut "Demeurer le moins possible assis [et] ne prêter foi à aucune pensée qui n'ait été composée au grand air, dans le libre mouvement du corps".

 

[2] l'histoire est racontée ici . Certains suggèrent que c'étaient plutôt des pas de chameaux, réputés plus réguliers que ceux de l'homme, qui servirent à réaliser la mesure.

 

 


Écrire commentaire

Commentaires : 31
  • #1

    Claude et Fanfan (jeudi, 31 octobre 2013 23:17)

    Belle réflexion sur le tourisme pédestre. Il est vrai que vous avez plus le temps de réfléchir et de voir le paysage qu'au volant d'une voiture sur l'autoroute.
    Nous pourrons poursuivre cette intéressante réflexion dans un peu plus d'une semaine sur le grand canal ou le pont des soupirs.
    Bise à tous les deux.

  • #2

    Lulu denech (samedi, 02 novembre 2013 09:27)

    Si vrai...
    Cela me manque, je reviendrai saisir ce nuancier de cultures et cette mesure de soi a vos cotés, dés que l'agitation de la vie de labeur qu'a choisi le bipède me laissera du répit:-)! Ecrire a nouveau avec vous un petit bout de cet éloge de la lenteur et de profiter pleinement du vagabondage de l'esprit, une petite voie vers la recherche de l'essentiel!
    Des bisous, vous me manquez!

  • #3

    Cecile (samedi, 02 novembre 2013 12:45)

    moi j'en rêve d'aller lentement , aujourd'hui j'ai une lecture pour vous : Les Arpenteurs du monde est un roman de Daniel Kehlmann, un petit bijou allemand qui vous irez très bien .
    Baisers
    vous me manquez aussi

  • #4

    alain le géniteur de Lulu (samedi, 02 novembre 2013 16:10)

    In pedibus veritas !

  • #5

    Noémie (samedi, 02 novembre 2013 22:20)

    Vos réflexions se mêlent aux miennes également... De mon côté, je redécouvre et prends conscience des choses de la vie à côté de Marius (mon fils de 4 ans) ! Alors que lui les découvre et a très envie d'en savoir davantage, je me questionne sans cesse pour lui répondre au plus juste ! Je m'émerveille de petits rien avec lui, c'est passionnant ! Pas plus tard qu'hier, nous goûtions des châtaignes cuites à l'eau avec de la crème "gentille" !!!!
    Vive la marche à pieds, les enfants et le chocolat, le fromage, le vin....................
    Je pense bien à vous, bises,
    Noémie

  • #6

    Emma (école de cherveux) (lundi, 04 novembre 2013 14:40)

    Je m' appelle Emma .
    J'ai 9 ans.
    Je suis en cm1.
    J'adore la marche et l'athlétisme.
    Je suis blonde .
    Je suis avec monsieur Delouvée.
    Combien de saisons allez-vous traverser ?

  • #7

    Nathan (école de cherveux) (lundi, 04 novembre 2013 14:43)

    Je m'appelle Nathan Chevailler, j'ai 9 ans je suis en CM2. Je suis brun, j'aime les mathématique et je pèse 31kg. Je mesure 1m40.

    Comment vous vous nourrissez?

  • #8

    Titouan (école de Cherveux) (lundi, 04 novembre 2013 14:45)

    Bonjour je m'appelle Titouan, j'ai 8 ans et je suis au CM1.
    J'aime la marche et j'aime les mathématique.
    Comment faites-vous pour vous ravitailler?

  • #9

    europedespetitspas (lundi, 04 novembre 2013 14:45)

    Pour répondre à Emma, nous allons traverser les 4 saisons et la prochaine c'est l'hiver ! Aie ! Mais normalement cela devrait bien se passer car nous avons des vêtements adaptés et chauds....

  • #10

    Bryan (école de cherveux) (lundi, 04 novembre 2013 14:47)

    Je m'appelle Bryan Renaud j'ai dix ans j'aime bien Maitre Gims, je suis blond aux yeux bleus et je suis fan de Zlatan Ibrahimovic'.

  • #11

    Aurore (école de Cherveux) (lundi, 04 novembre 2013 15:02)

    Bonjour Mathieu et Julia
    Je m'appelle Aurore, j'ai 8 ans, je suis en CM1, j’habite à Cherveux, je suis née le 19/11/04 à Niort, j'ai les yeux bleu et je fais du cheval.
    Vous connaissez la langue des gens avec quel vous parler ?

  • #12

    Anatole (école de cherveux) (lundi, 04 novembre 2013 15:04)

    Je m'appelle Anatole j'ai 9 ans j'adore courir je suis fan de Tedy Rinner et de Useil_Bolt, je fais 26kg.Aussi je fais du judo et de l'athétisme.

  • #13

    Melissa (école de cherveux) (lundi, 04 novembre 2013 15:05)

    Je m'appelle Melissa je vous encourage.
    Comment vous vous nourrissez ?
    J'adore ma chatte et mon chien et ma famille et mes amis bonne chance à vous.
    200000000 bisous.

  • #14

    Clémence (école de Cherveux). (lundi, 04 novembre 2013 15:09)

    Bonjour, je m'appelle Clémence, j'ai 9 ans et j'adore le twinling-baton.
    Ecole: je suis en CM1 avec Mr Delouver ,se que je j'aime bien quand on travaille sur les mathématique.
    J'ai une question est-ce-que quand vous êtes héberger vous êtes bien héberger, (est-ce-que les gens son gentil avec vous)?

    Clémence.

  • #15

    Enzo (école de Cherveux) (lundi, 04 novembre 2013 15:22)

    Bonjour, je m'appelle Enzo, j'ai 11ans, je suis en CM2, je fais 1m60 de taille. Ou trouvez-vous tout cette énergie? Car moi je n'en peu plus à partir de 3 km.

  • #16

    Jules (école de Cherveux) (lundi, 04 novembre 2013 15:23)

    Bonjour je m'appelle Jules, j'ai 9 ans, je suis en cm2, j'adore la géographie et aussi l'atlhétisme .Comment faites-vous pour boire?

  • #17

    Corentin (école de cherveux (lundi, 04 novembre 2013 15:23)

    Bonjour je m'appelle Corentin, j'ai 10 ans, je suis en CM2, je mets du gel, je suis grand et je suis parisiens (aller Paris). j'aime bien Ibrahimovic et j'aime aussi le basket.

  • #18

    Chloé (école de cherveux) (lundi, 04 novembre 2013 15:26)

    Bonjour je m'appelle Chloé et j'ai 10 ans. Je suis en CM2, j'adore la gym et le cheval. Je suis brune et j'ai les yeux marron. Emma, Mélissa, Alyssia, Margaux, Mathilde.... sont mes meilleures amies. Je fais de la gym, du cheval et de l'escrime (avec l'école). J'adore mes ami(e)s, mon petit ami, M.S.P.(mouvistarplanète), mon professeur....
    Comment faite vous pour marcher aussi longtemps?

  • #19

    Elliot (école de cherveux) (lundi, 04 novembre 2013 15:46)

    Bonjour je m'appelle Elliot, j'ai 10 ans.
    Je suis brun.
    Je suis en CM2 et je vais passer en sixème.
    Le prénom de mes copains : Mathéo, Enzo, Korentin, Steven.
    Je suis né le 29/01/2004 à 16h30 min.
    Mon papa s'appelle Patrice et ma maman Isabelle.
    Je mesure 1,55 m.
    Mon grand frère Romain, mesure 1,93 m et il a 19 ans.
    Quand j'aurai 18 ans je mesurerai 1,96 m.
    Mon prof s'appelle Didier.
    Mon groupe de musique est "Sexion d'assault".
    Mon dessin animée est "One piece".
    Je pratique le multi-sport.
    Comment faites vous pour manger?

  • #20

    Emma (ecole de cherveux ) (lundi, 04 novembre 2013 18:35)

    Re bonjour c est moi Emma .
    Je suis heureuse que vous mavez repondu .
    j' ai encore une question a vous poser .
    ou manger vous ce soir ?
    emma

  • #21

    MAXIME (lundi, 04 novembre 2013 18:49)

    Bon soir je m'appelle maxime.
    j'adore faire du sport .
    je vais vous dire une blague .
    monsieur et madame garou ont une fille . comment s'appelle -t-elle ?
    gros bissous
    bonne chance
    maxime

  • #22

    europe des petits pas (lundi, 04 novembre 2013 22:32)

    @ tous les enfants : merci pour tous vos messages, nous prendrons le temps de vous répondre dans quelques jours quand nous serons à Venise. Et avec une petite surprise :-)

  • #23

    Isaie (mardi, 05 novembre 2013 09:34)

    Bonjour,
    Je m'appelle Isaïe, j'ai 27 ans et demi, bientôt 28.
    Je suis en sixième... (année de thèse).
    Je souhaite à Mathieu un très joyeux anniversaire !!!
    Avec un jour de retard et toutes mes excuses !!
    Je pense bien à vous.
    Vous nous manquez à la récré :)
    Gros bisous !
    ps : c'est qui Julienne ?

  • #24

    kevin (école de cherveux) (lundi, 18 novembre 2013 14:54)

    Bonjour Je m'appelle Kévin J'ai 10 ans.
    j'aime bien le poney et je fait du vélo tout les week-end je suis en cm1.

  • #25

    Florine (ecole de cherveux) (lundi, 18 novembre 2013 14:57)

    Bonjour moi quand je vais en vacances je marche comme vous. Je m'appelle Florine, j'ai 10 ans, ma passion c'est la gim.
    Je suis en CM2, je suis née le 17 décembre 2003. Je souhaite un joyeux anniversaire!!! à Mathieu avec un peu de retard!!!
    Je vous fait 2000000000000000000000000000000000000000000000000 bisous.

  • #26

    Maxime (école de cherveux) (lundi, 18 novembre 2013 14:58)

    Bonjour je m'appelle Maxime Hipeau et j'ai 11 ans.
    La réponse à ma blague est : Lou.
    Loup garou.
    A bientôt Mathieu et Julia
    Maxime

  • #27

    Mathis (école de cherveux) (lundi, 18 novembre 2013 15:04)

    Bonjour Mathieu et Julia, il parait que vous devez parcourir 8 000 km et vous êtes partit de Talinn en Estonie.
    Et vous n'avez pas tros froit ? Moi je fais du sport, du foot et chez nous en ce moment il fais un peu frois.

  • #28

    Nathan (école de cherveux) (lundi, 18 novembre 2013)

    Bonjour je m'appelle Nathan.
    J'ai 10 ans.
    Une question : quel est le climat en se moment ????
    Comment faite vous pour marcher toute une journee entière????
    100000000000000000000000 bisous .
    Bonne Chance
    Aller encore 4 pays à traverser.
    Gros bisous

  • #29

    Remi (école de cherveux) (lundi, 18 novembre 2013 15:14)

    Bonjour je m'appelle Remi je viens d'avoire 10 ans à 15 h, je mesure 1 M 40 CM.
    Et je me demande si vous allez biens ? Sur ce, je vous dis à plus tard.
    Et je vous fait 999999999999999999999999999999999999999999999999999999999999999999999999999999 DE BISOUS

  • #30

    Raphael (école de cherveux) (lundi, 18 novembre 2013 15:21)

    Bonjour j'espère que vous n'avez pas mal au pied.
    bonne chance à vous et à bientot.



    bonne chance a vous

  • #31

    Ami Gilbert d'Ahuy (mercredi, 19 février 2014 19:16)

    C'est tout à fait vrai, qu'avec la lenteur de la marche à pied, on peut vivre tant de belles choses, que la plupart des êtres humains de nos jours ne savent plus vivre. Et pour le reste, si on sait éviter la compétition et qu'on sait préserver son corps en toutes circonstances, en respectant la règle fondamentale de l'ami Gilbert ( Hihihihi), c'est à dire de marcher le plus droit possible pour bien respirer, et en réduisant l'allonge de ses pas, pour mettre les pieds bien à plat, jamais sur les talons ou la pointe des pieds...on peut aller ainsi au bout du Monde!
    Gilbert

OTHER LANGUAGES

...ON AVANCE !

 

 

Depuis notre départ, nous avons marché